samedi 18 novembre 2017

 

  • Menus de la cantine scolaire pour le 2 ème trimestre 2017

  • Soirée Paëlla le 18 novembre salle Daragon

  • Commémoration du 11 novembre 2018

  • Concert Sainte Cécile le 25 novembre 2017

  • La fibre optique arrive bientôt à Pecqueuse

  • Retenez la date du prochain Loto de Pecqueuse

  • LE COURT-VOITURAGE SÉDUIT L’ESSONNE

  • Article de l'ADMC 91 : Une mammographie peut sauver une vie

  • Bientôt la rentrée ! Voici les nouveaux menus de la cantine scolaire

  • Le nouveau « Pass’déchèterie » pour les décheteries du Sitreva

  • Rappel : Elections législatives 2017

  • EN 2017, l'Office de tourisme du Pays de limours vous propose .....

  • Descriptif du contrat de territoire subventionné par le Conseil Départemental de l'Essonne

  • Marchés Publics

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14

Tourisme

A quelques minutes du Parc Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le village bénéficie d'un environnement naturel rare fait d'espaces boisés et de surfaces cultivées qui offre une bouffée d' air pur et de campagne à quelques pas de la capitale.
Situé au cœur de l'Hurepoix, de nombreux chemins de randonnée permettent de visiter la campagne environnante et de traverser la forêt pour rejoindre des sites tels que ...

 

 

Scolarité

ÉCOLE PRIMAIRE

 



adresse : rue des Pâquerettes

tel : 01 64 91 16 75

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

L'école est composée de deux classes, une garderie et une B.C.D. (bibliothèque centre documentaire).

Les deux classes accueillent généralement les enfants du CP au CM2, pour des effectifs d'environ une trentained'élèves (28 au 1 er septembre 2015).

Les deux enseignantes y sont nommées à titre définitif :

Madame GOBLET Nathalie, a pris depuis le 1 er septembre 2015 le poste de direction.

Madame GREBET Karine est rentrée à l'école depuis 2011.

 

La garderie accueille les enfants maternelle et primaire à partir de 7h30 et jusqu'à 19 heures tous les jours d'école et le mercredi.

 

 

ÉTUDE - GARDERIE - CANTINE

 

Tarifs pour l'année scolaire 2015/2016 :

 Délibération du conseil municipal : nouveauxtarifs2016

 

   
   

La garderie du mercredi est fermée pendant les vacances scolaires.

  

ÉCOLE MATERNELLE

 

Les élèves de l'école maternelle sont dirigés vers les écoles de LIMOURS. Cependant, selon la fluctuation des effectifs, l'école élémentaire de PECQUEUSE peut accueillir les enfants de la commune scolarisés en dernière année de l'école maternelle.

Vous pourrez prochainement avoir plus d'information sur les écoles de Limours via internet.

Si vous souhaitez tout savoir sur la ville de Limours en Hurepoix.

 

COLLÈGE- LYCÉE

 

Pecqueuse dépend du collège et du lycée de Limours :

 

Collège Michel Vignaud           

Rue d'Arpajon

91470 LIMOURS

tel : 01 64 91 11 70

 

Lycée Jules Verne

49 Rue d'Arpajon

91470 LIMOURS

tel : 01 64 91 60 30

 

  

CENTRES DE LOISIRS

 

Toutes les informations sur les centres de loisirs sont accessibles sur le site de la Communauté de communes du pays de Limours.

 

Histoire

UN PEU D'HISTOIRE ...

Pecqueuse est un village de 740 hectares à vocation agricole.
L'origine du nom Pecqueuse n'est pas connue. On pense au latin "Pescusa", ou bien au vieux Français piqueux, rabatteur de chasse, car la forêt de Rambouillet s'étendait vraisemblablement jusqu'ici. A l'appui de cette hypothèse, il existe dans la forêt un "Carrefour de Pecqueuse".
L'état civil est archivé depuis 1672, d'abord registre paroissial tenu par le curé, puis après la révolution, par le curé et le représentant du peuple, puis à partir de 1794, par le représentant du peuple.
A l'origine, le village était constitué de quelques bâtiments agricoles regroupés autour de son église. La petite chapelle de l'époque romane a été profondément remaniée aux XV ème ou XVI ème siècles avec la réalisation de la charpente en "nef de vaisseau renversé".
Le clocher a été remanié au XVIII ème siècle pour prendre sa forme actuelle relativement originale dans notre région. La cloche mise en place à cette occasion est datée de 1736.
Dans la première moitié de notre siècle, la commune avait toujours sa vocation agricole avec de grandes fermes isolées ou intégrées au village, des mares utilisées pour abreuver le bétail et comme réserve d'eau.
Les photos du début du siècle montrent ce village agricole avec des fermes et des cafés.

 
ESQUISSE HISTORIQUE

Leboeuf, dans son histoire du diocèse de Paris imprime en 1757, s’exprime ainsi en parlant de Pecqueuse : ‘« Nous n’avons en France que ce seul village de ce nom, et un autre en Brie, dans le diocèse de Sens, appelé Pequeux. »
Pequeuse est en effet la seule commune qui porte ce nom.
Pequeux en Brie, dont il est parle dans l’ouvrage de Leboeuf, et qui s’écrit aujourd’hui Pequeux, est un hameau de 104 habitants de la commune Aubepierre (Seine et Marne). Un autre hameau dont le nom est Pequeur (182 habitants) fait parti de la commune de Aire sur le Lys (Pas de Calais).
On trouve Pecqueuse sous différents noms: « Pecus, » pouille de Paris au 13 eme siècle- la cure de « Pecusiis,Pecqueusiis », pouille du 14 eme siècle et registre de ce temps. En 1203 Gautier de Limours, dit Richard, donna a l’abbaye des Vaux de Cernay la terre qu’il possédait « in valle Pecosa ».
En 1280 Henard de la marche et Marie, sa femme, dame de Limours, firent aussi une donation de 14 arpents de terre près de Pecqueuse, « juxta Pescesam ». En 1757 Leboeuf écrit « Pecqueuse ». Dans les anciens titres de 1600 a 1700, dans les registres depuis 1640 , on trouve « Pecqueuse, » comme aujourd’hui ainsi qu’il est écrit dans un contrat de vente passe en 1736 et dont il sera parle plus loin. Il est probable que ce nom vient de Pascua, pâturage, ou de Pascuosus, qui signifie propre a servir de pâturage.
Pecqueuse est comme des le 11eme siècle. A cette époque il y avait déjà une paroisse. « Le fond de l’église , dit Leboeuf (1757), peut dater de cinq cents ans. Saint Medard, évêque de Noyon, patron de cette église, y est représenté en relief, ainsi que Ste Radegonde reine de France »
Cette église fut accordée par évêque de Paris au prieure de Longpont vers l’an 1100. Elle est comprise dans la bulle de confirmation des biens de cette maison donnée par Eugène 3 en 1151,en ces termes:
« Ecclesiam de Piscosis cum decima et atrior ». C'est ce qui faisait que le Prieur avait le droit d’y nomme un cure, suivant les pouilles de tous les temps.
Dans les anciens papiers de Limours, on trouve cette note: « Etat des papiers de la fabrique de Pecqueuse, remis a Conflaur le 8 août 1771 et envoyés le même jour a M Godescart: 1125-1706: Copies. Imprimes des collations de plusieurs titres des 11eme, 12eme, 14eme, 16 eme, 17 eme siècles qui prouvent que les prieurs et religieux de Longpont ont toujours possède l’Eglise et la paroisse de Pecqueuse avec les dîmes et nominations a la cure depuis plus de 600 ans.
- 2 mai 1528: Nécrologe de la fabrique de Pecqueuse, fait par Robert Dausse, clerc, le 2 mai 1528, comprenant 21 feuillets en parchemin relies en peau blanche. » Cette note était pour un procès que la fabrique de Pecqueuse avait a soutenir contre le prieur de Longpont.
En 1549 les paroissiens demandèrent a évêque de Paris de permettre a l’évêque de Megare « fit la dédicace de l’église, bénit le cimetière et son agrandissement « ,allegnant que cette église reconnaisse pour pâtures St Medard et Ste Radegonde.
(La translation du cimetière, qui était attenant a église, eu lieu en 1886).


Livre "Il était une fois ... Pecqueuse en Hurepoix"
Prix : 18 euros (se renseigner en mairie).























 

Géographie

La commune de PECQUEUSE se situe en France dans le Nord-Ouest du département de l'Essonne, à 35 km de Paris, dans le sud-ouest de l'Ile de France.
Elle est composée du village de Pecqueuse et du hameau de Villevert.
La commune est rattachée à la communauté de communes du pays de LIMOURS et à l'arrondissement préfectoral de PALAISEAU.
PECQUEUSE couvre une superficie de 740 hectares et compte 621 habitants au dernier recensement.
A quelques minutes du Parc Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le village bénéficie d'un environnement naturel rare fait d'espaces boisés et de surfaces cultivées qui offrent une bouffée d'air pur et de campagne à quelques pas de la capitale.
Le territoire communal est bordé par six communes limitrophes :
 
 En Essonne:  En Yvelines:
 au nord, Boullay-les-Troux  au nord ouest, Choisel
 au nord-est, Les Molières  au sud ouest, Bullion
 à l'est, Limours  au sud, Bonnelles


Sa localisation à proximité de Limours (1,5 km) a favorisé une urbanisation résidentielle relativement importante.
 
PAYSAGES NATURELS ET PAYSAGES URBAINS
 
A ) Une structure paysagère simple
 Commune rurale de 740 hectares, PECQUEUSE est située sur un plateau de limons et de sables granitiques fractionnée par deux dépressions formées par le ruisseau Prédecelle au nord et par le ruisseau Blin (ou de l'Érable) au sud.
Sa situation géographique est caractérisée par son appartenance à une région agricole et boisée : la commune fait partie d'une vaste plaine agricole ponctuée de bois, vestiges de l'écharpe forestière reliant les forêts de Fontainebleau et de Rambouillet :
- au nord, les coteaux boisés de la Prédecelle,
- et au sud-est, les coteaux boisés qui descendent vers le ruisseau Blin.
 Il convient de préciser que le conseil général a recensé 49 ha d’espaces naturels sensibles (voir carte page suivante).
 
B ) Une urbanisation intégrée au site
 
Le bourg s'est installé au nord-est du plateau central le long du chemin qui est devenu la RD 24. Il est formé d'un centre ancien comptant quelques bâtiments ruraux et les principaux équipements publics, qui s'est étendu linéairement le long de la RD 24 et de la rue du Lavoir et de deux lotissements situés entre Limours et la partie ancienne le long de la RD 24. Il s'étire d'est en ouest sous forme de village-rue et s'est cependant épaissi, sur le plateau, au nord de la RD 24 en direction de la Prédecelle.
Ainsi, le bourg de PECQUEUSE s'est structuré autour du noyau ancien et développé en continuité de l'existant. Compte tenu de la quasi absence de mitage, le bourg est bien délimité dans l'espace, ce qui lui confère une identité propre.
Quant au hameau de Villevert, situé au bord du plateau sud de la commune, il présente une structure urbaine groupée constituée d'un habitat ancien et récent.

 

  • 1
  • 2