Site officiel de la ville de Pecqueuse

INFORMATION =>IAHP risque élevé

Face à la pression d’infection liée à la faune sauvage migratrice, subitement accrue ainsi qu’un second foyer d’IAHP confirmé le 1er décembre dans un élevage de dindes dans le département de la Somme, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire Marc Fesneau a pris la décision d’élever le niveau de risque de « négligeable » à « modéré » le 28 novembre 2023, puis le 4 décembre de «modéré » à « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Vous trouverez, via le lien ci-dessous, l’arrêté ministériel du 4 décembre 2023 relatif au passage en risque élevé :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000048508625

L’élévation du niveau de risque est entrée en vigueur le 5 décembre 2023 suite à la publication de l’arrêté susmentionné.

Le passage en risque « élevé » renforce l’arsenal de protection des élevages avicoles et généralise sur l’ensemble du territoire les mesures de prévention suivantes :

  • Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoos);
  • Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ;
  • Équipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide ;
  • Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs ;
  • Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10 avril ;
  • Restrictions aux transports d’oiseaux appelants et interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés.

Ces mesures renforcées viennent en complément de la campagne de vaccination obligatoire lancée en France depuis le 1er octobre pour les élevages commerciaux détenant plus de 250 canards. La surveillance, la biosécurité et la vaccination sont des piliers complémentaires de la prévention de l’IAHP.

Aller au contenu principal